Le Béarn et les activités en famille à la campagne : un programme de bonheur !

activité famille 2 Les activités en famille à la campagne nature maure 64460 pynérnées atlantique loueruen maison gîte location meublée équipée béarn vic en bigorre montaner louey tabes pau morlaas jardin parking 4 personnes

Dans la première partie publiée il y a peu de temps sur ce blog de location de maison à la campagne, vous avez pu découvrir 5 activités originales à faire en famille dans le Béarn.

Aujourd’hui, poursuivons notre présentation. Vous allez voir, la liste s’allonge encore. Il y a plein d’activités familiales à faire dans la campagne béarnaise. Du fun, de la joie, des rires : voilà le programme des festivités. Il n’y a pas mieux que ce petit coin de paradis français pour se ressourcer et se créer des souvenirs pour toute la vie. Souvenirs en mode développement durable, c’est oui ! Et un grand OUI !

Rappelez-vous votre enfance. Quelle est la date, le cadre et le contexte de vos plus beaux souvenirs avec la famille ? …Réponse : durant les vacances. Quand les parents prenaient le temps pour faire des activités avec nous. des châteaux de sable à la plage, des bouquets de fleurs à la campagne lors d’une promenade, des parties de cache-cache dans le jardin, des lavages de voiture qui dégénère en bataille d’eau, des jeux de pistes culturels… Que de beaux souvenirs d’activités en famille !

 

Le Béarn et les activités en famille à la campagne : un programme de bonheur !

 

 

  • Visiter le château de Pau ou de Montaner

Et oui ! En tête de liste plaçons la visite du château de Pau et / ou la visite du château de Montaner. Commençons par le château du roi Henri IV !

Ne manquez pas la visite guidée. Les guides touristiques du château de Pau sont excellents. Il sont au top ! Ils savent accrochés tous les types de public : les rêveurs, les bricoleurs, les savants, les flâneurs, et les petits enfants. Vous allez passer un super moment. La visite dure une heure et demi en générale. Vérifier sur le site internet du château de Pau les jours où les visites sont gratuites. C’est toujours ça de gagner. Les activités en famille à la campagne sont chevaleresques 🙂

Dans le château se trouve un incontournable : c’est la carapace de tortue. On prétend qu’elle a servi de berceau au roi Henri IV ! Rien que cela ! On se demande comment les industriels de puériculture n’ont pas encore eu l’idée d’imiter ce berceau royal ! Original, c’est sûr que ça l’est ! Endormir son nourrisson dans une carapace… une destinée ?

En tout cas, ne manquer pas cette carapace de tortue centenaire.

Tant que vous êtes sur Pau, profitez en pour flâner dans les rues, écoutez la langue béarnaise, goûtez les spécialités du pays. Il y a souvent des concerts de musique en langue d’oc. En été, ne manquez pas le festival Occitania Hestiv’oc. Ambiance, gourlandises, artisanat local, producteurs locaux qui exposent et prennent le temps de partager leur œuvres… Génial !

 

  • Route des vins : visiter un vignoble en Béarn et en Bigorre

Ok, alors là, citons tout de suite la cave de Crouseilles, la cave de Madiran et la cave de Jurançon. D’ailleurs nous devrions utiliser des pluriels car il y a de nombreux producteurs locaux. Corrigeons donc notre phrase. Reformulons : les caves de Crouseilles, les caves de Madiran et les caves de Jurançon.

Pourquoi présentons-nous la visite des caves à vin dans le Béarn comme une activité familiale ? C’est bien simple : les Béarnais ont a cœur de transmettre leur savoir, et leur savoir-faire à la jeune génération. Je vous rappelle qu’on a un esprit « campagne » ici-bas. La famille, le terroir, et la tradition sont sur le podium de nos valeurs !

Les caves et les châteaux ont donc des programmes pédagogiques pour les enfants. Alors, évidemment les petits ne boivent pas du vin. Mais il y a d’excellent jus de raison bio. D’ailleurs si vous le goûtez en tant qu’adulte, nous gageons que vous en ramènerez chez vous également. Le jus de raison bio est excellent.

Les producteurs de vins ont également des animations pour les enfants. C’est super bien fait. Il s’agit vraiment d’apprendre en s’amusant le quotidien des travailleurs de la vigne.

Ici, on est fan ! Et on profite de toutes les fêtes du vin, pour rencontrer les producteurs, les vignerons et les distributeurs pour échanger sur la richesse de notre patrimoine viticole. Trop fiers !

 

  • Baignade en famille : piscine de Vic en Bigorre, piscine de Maubourguet et Calicéo à Pau

Ok, ça, c’est l’activité par excellent pour des vacances en famille. que ce soit en hiver ou en été : on va se baigner !

Ok, l’hiver, c’est davantage en piscine fermée, et plutôt en centre de balnéo-thérapie au sortir des pistes de ski. Après l’effort à la luge ou au surf, direction la ludéo-balnéo-thérapie por se relaxer. Citons Aquensis à Bagnères, Luséa à Luz, Balnéa dans la vallée du Louron…pour commencer. Les activités en famille à la campagne sont riches en bulles et en éclats de rire !

L’été, en Béarn, voici la sélection :

Piscine de Vic en Bigorre : toboggan, bassin couvert à l’intérieur et bassin extérieur. Cette piscine est située à 12km de Maure 64460 Pyrénées-Atlantiques.

Piscine de Maubourguet : le matin, en été, c’est gratuit ! Oui, vous avez bien lu. Le matin, la piscine de Maubourguet est gratuite pour les nageurs. En même temps, sachez qu’elle n’est pas couverte. Donc il faut nager pour se réchauffer. L’après-midi, le=a population « fun » arrive donc c’est difficile, voire impossible de faire des longueurs. Mais le matin, c’est assuré à 100%.

Pour les enfants, il y a la lagune de jeu avec 20 cm d’eau, et le bassin enfants. Et rassurez-vous, les enfants ne sont pas obligés de nager en papillon.

La piscine de Lembeye a fermé il y a 10 ans. Dommage, elle était géniale ! Les activités en famille à la campagne comptent donc les bonnes baignades !

Direction Pau avec le centre de balnéothérapie : Calicéo. Description rapide : jet d’eau, col de cygne, spa avec massages, jacuzzi, bain à bulles, bain en extérieu avec vue panoramique… Les enfants apprennent la détente, la relaxation, et le pouvoir revigorant de l’eau. Et les adultes se détendent et profitent des bienfaits de la nature.

La piscine de Morlaas : très sympa. Un bassin extérieur. Le tout bien entretenu. C’est un endroit à conseiller.

 

  • Marche autour du lac de Louey : les activités en famille à la campagne

A 4 km de Maure, à la limite du village de Pontiacq-Viellepinte et de celui d’Escaunets se trouve un lac artificiel. Il est extra. Les activités en famille à la campagne sont alors toutes permises. Vous pouvez y courir, y marcher, y jouer, y pécher, y pique-niquer, y organiser un jeu de piste, y découvrir la faune te la flore, y promener votre chien, y faire un parcourt de santé, y apprendre à votre enfant à faire de la bicyclette, y faire des bouquets de fleurs des champs, y observer les poissons et les canards, etc.

C’est the place to be pour les sportifs, les propriétaires de chiens et pour les familles. Il y a un double parking. Vous pouvez faire le tour du lac (4,4 km environ). C’est bien aménagé et c’est sécurisé.

Top de chez top !

 

  • Le tourisme gastronomique : les meilleures activités en famille à la campagne

Bon, ok, parlons sérieusement deux minutes maintenant. Si vous êtes venus en Béarn, c’est pour le foie gras. On le sait, vous le savez, nous le savons tous. Oui, ici, on est les champions du monde en matière de foie gras. Les grands chefs étoilés du monde entier se fournissent chez nous. Le canard, on sait faire, ici en Béarn.

Faites donc le plein avant de repartir ! Découvrez la cuisine locale : foie gars, spécialités du canard, magret de canard, mousse de canard, aiguillette de canard… Oui, goûtez tout tout tout !

A 12 km de la meilleure des locations vacances du Béarn 64, se trouve Vic-en-Bigorre. Allez au marché le samedi matin. C’est le genre de petit marché de campagne, paisible, amicale et conviviale. Vous serez conquis !

Vic-en-Bigorre, comme son nom l’indique se trouve en Bigorre et non en Béarn. Mais qu’à cela ne tient, nous sommes amis 🙂

Profitez en pour déjeuner au restaurant local et savourez la cuisine béarnaise et bigourdane.

Entre le menu, la langue béarnaise et l’ambiance : c’est le dépaysement total garanti ! Les activités en famille à la campagne sont décidément top !

Les 10 raisons pour lesquelles la vie en Béarn est la meilleure en France

1. Tous les fonctionnaires veulent se faire muter chez nous.

C’est un fait. Regardez les statistiques nationales. Chez nous il faut avoir 12 enfants, l’agrégation, un mariage solide et un poumon en moins pour s’installer. Les places sont chères. C’est pourquoi il existe tant de forums internet où les fonctionnaires cherchent à se pacser avec un Béarnais ou une Béarnaise. Le divorce du pacs est très simple : il suffit d’une lettre recommandée. Donc après la mutation, c’est la séparation. Pas grave. Une bouteille de vin de Jurançon pour se quitter en bons amis, et la vie continue. Nous sommes très demander, nous les Béarnais.

2. Le climat est top

Nous avons beaucoup de soleil. Ok, nous avons également beaucoup de pluie. Autant qu’en Bretagne. Mais il ne se passe pas un jour sans soleil. Vous connaissez tous la luminothérapie. Et bien, ici, en Béarn, dans le sud de la France, on est tout le temps heureux. Heureux et de bonne humeur car la lumière est abondante.

Et la pluie : oui, bon… la région est verte. Jamais d’incendie. Les champs de mais, de tournesols, les vignes… oui, il y a besoin de beaucoup d’eau. C’est le climat idéal.

3. On est les spécialistes internationales du canard

Foie gras, magret, confit… Ici, on mange bien. le Béarn avec son foie gras, le pays basque avec son jambon de Bayonne, la Bigorre avec son cassoulet : eh ! je vous l’avais dit on mange super bien dans le sud de la France.

Ici, les produits sont vrais et consistants. Pas d’alléger, pas de graisse légère, pas de substitute. Les tomates sont de vraies tomates du jardin. Les pommes de terres sont réchauffés sur de la graisse de canard. Ou de la graisse d’oie les jours de fête. On boit du vrai vin. On mange du vrai beurre et de la vraie crème. Pas du 0%. On est mince, beau et intelligent parce que la publicité avec ces mensonges en allégé ne nous a pas atteint. Vive le Béarn !

 

4. On a un fort pouvoir d’achat

Et oui, c’est le luxe de l’éloignement de Paris. Attention, ne nous faites pas dire ce que l’on n’a pas dit : on raffole de Paris. Paris est la capitale de la France. Paris est le joyau de la France. Question patrimoine et culture, aucune ville au monde ne peut rivaliser avec Paris (sauf peut-être Rome, mais bon, restons en France). Toutefois vivre à Paris est cher. Très cher.

L’avantage du Béarn dans les Pyrénées-Atlantiques, et de la Bigorre dans les Hautes-Pyrénées est le coût de la vie. Pas cher. Ici, on peut profiter de notre temps et de notre argent. Pas besoin de se tuer au travail pour finir le mois.

Si vous passez des vacances en Béarn, dans une location meublé de tourisme, c’est des économies !

 

5. La nature pour tous les goûts

Le département des Pyrénées-Atlantiques 64 est le meilleur de France : ici on a accès à la mer, à la montagne, et à la campagne. En une semaine de vacances, c’est le dépaysement total. Profitez de toutes les activités en famille à la campagne, à la montagne et à l’océan!  Pas besoin de choisir !

 

6. On a l’un des plus grands rassemblements de country en France !

Il faut aller à Mirande pour le festival international de danse country. Ambiance assurée. C’est à voir. Jetez un coup d’œil à cette vidéo pour un aperçu. Voir autant de gens danser est impressionnant. Si vous ne vous sentez pas le pied danseur, restez sur le côté de la piste. Les activités en famille à la campagne : c’est aussi la danse country.

 

7. Jazz in Marciac

Jazz in Marcia. Eh oui, c’est encore chez nous qu’a lieu l’un des plus grands rassemblements des amoureux du jazz. 4 jours de fêtes et de soirées jazz. C’est un pur bonheur !

Danser, chanter, écouter de la musique, jouer d’un instrument, improviser, dîner, se laisser bercer, fermer les yeux, battre le rythme avec le pied, se laisser emporter par la musique : c’est le programme de Jazz in Marciac.

 

8. Le théâtre au Cirque de Gavarnie : c’est chez nous et nulle part ailleurs

Je me souviens encore du Cid de Corneille joué au Cirque de Gavarnie il y a quelques années comme l’une des meilleures représentations que j’ai vues de ma vie. Soirée sublime ! Les acteurs nous raccompagnent ensuite jusqu’au la vallée. C’est une marche aux flambeaux dans la nuit. Un épisode magique !

Rodrigue !!!!

 

9. On donne naissance à des rois : Henri IV

Le roi de France Henri IV. Oui, le grand Henri IV est né à Pau. C’est dans le Béarn qu’il a passé sa prime jeunesse. L’air d’ici rend les gens vaillants. Au château de Pau, il vous faut visiter la salle royale où est exposée la carapace de tortue qui lui a servi de berceau. Une carapace gigantesque d’une tortue centenaire. Eh oui ! On fait les choses bien dans le Béarn ! On donne des rois à la nation, on les berce dans des carapaces de tortues géantes, on invente la poule au pot. Merci qui ?! Merci le Béarn ! Vive le Béarn ! Les activités en famille à la campagne, en Béarn, c’est inimitable !

 

10. On a les meilleures villages de France… même Kate Middleton vient chez nous

Nous le savez sûrement en juillet 2016, la duchesse de Cambridge, la femme du Prince William est venue en famille passer des vacances en Béarn. Et oui ! La destination de rêve pour passer des vacances durant l’été 2016 était le Béarn.

En Béarn, il y a des villages paumés comme Maure… où les paparazzis n’ont pas accès. Cool, non ?

 

 

Conclusion : Le Béarn est définitivement la plus belle région de France.

L’administration le dit, les chiffres du tourisme le disent, et les Béarnais le disent. Et quand on sait que les Béarnais donnent les meilleurs rois de France à la patrie, on se dit que cette parole vaut de l’or.

Les activités en famille à la campagne ne manque pas en Béarn. La preuve à l’instant. Louer une maison en Béarn pour profiter de cette vie de rêve, c’est simple. Il suffit de réserver son séjour dès cette minute. Rendez vous sur la page de contact pour nous écrire. Texto, mail ou appel : ce que vous préférez. Vous préparez vos vacances, c’est vous le maître !

 

 

Le Château de Montaner : histoire, visite, fierté du Béarn, et location vacances à proximité

Le Château de Montaner location vacances en béarn louer maison jardin 4 personnes pas cher prix discount été week-end meublé tourisme famille nature campagne maure 64460 louer maison appartement

 

L’éperon qui domine la vallée du Lis a, à son point culminant, le donjon de Montaner. Son architecture aussi belle qu’irréelle de même que ses briques de couleur pourpres, font de donjon de Montaner l’une des plus impressionnantes bâtisse de France

Le Château de Montaner : histoire, visite, fierté du Béarn, et location vacances à proximité

 

Les ruines de l’enceinte qui sont les seuls survivants de cette partie du château, chantent toujours les louanges d’un défunt prince des Pyrénées, qui répond au nom de Gaston Fébus. Cette forteresse est le témoignage d’un rêve inachevé : celui de créer un Etat pyrénéen fort et puissant. L’écusson des Foix Béarnais de même que leur devise « Febus me fe », se trouvent être à environ 40m du sol, situé au-dessus d’un pont dormant et d’un pont-levis, dominant un carré parfait qui est le symbole de l’Harmonie à l’époque médiévale et aussi la porte d’entrée du donjon.

 

Château de Montaner  : « Febus me fe »

 

Cette expression a pour but de signifier au peuple que Fébus a construit cette puissante forteresse afin de protéger le peuple dans son entièreté. Localisé entre le Béarn, l’Armagnac, la Gascogne anglaise et la Bigorre, la forteresse que fit ériger Fébus entre 1375 et 1380, était le socle de l’ambition de Fébus. Afin d’abattre l’ouvrage dans les temps et aussi d’éviter de perdre de l’argent, le prince eu recours, par le biais de ses bâtisseurs, à une certaine machine brique languedocienne associée avec des cailloux roulés afin d’abattre la construction des murs de la forteresse qui abritait le gros des troupes.

La localisation géographique de la seigneurie du Montaneres en faisait un point stratégique. En effet, cette seigneurie était située aux bornes de la vicomté de Béarn ainsi qu’à celles des comtés d’Armagnac et de Bigorre. A l’occasion du mariage de Gaston IV surnommé « Le croisé » et de Talèse, descendante et ayant droit du dernier vicomte du Montaneres, Arnaud-Aner, la région du Montaneres fut intégrée à la vicomté de Béarn au douzième siècle. Gaston IV y construit une première bâtisse pour se prémunir des seigneurs voisins. Le nom attribué à cette forteresse tient essentiellement de sa localisation sur une colline et de son affiliation aux vicomtes du Montaneres. Il ne reste rien de cette construction si ce n’est le souvenir de son existence qui est fréquemment mentionné dans les écrits des vicomtes du Béarn avant le XIVème siècle.

A ce moment-là, le château de Montaner était devenu la pierre angulaire de la stratégie d’expansion que le vicomte de Foix-Béarn, Gaston III connu de tous sous le nom de Fébus, menait. Il fut le grand artisan de l’indépendance du Béarn, et dédia le reste sa vie à parachever son vœu le plus cher qui était de bâtir un Etat pyrénéen, en unissant les étendues de terres allant de Foix jusqu’à Orthez. Pour son plus grand malheur, l’ambition de Fébus se heurta à celle de son grand voisin, le comte d’armagnac, qui cherchait à prendre le contrôle de la Gascogne. Les deux hommes guerroyaient pour s’attribuer le territoire de la Bigorre qui était indispensable à leurs desseins respectifs. La campagne de Launac, menée en 1362, fut décisive en ce sens qu’elle sacra Fébus victorieux sur son voisin et ennemi le comte d’Armagnac et qu’elle eut été un point marquant dans le combat pour le contrôle de cette région des Pyrénées.

La manne financière qui découla de la victoire de Fébus sur son adversaire, permit au premier de mener une politique de fortification sur l’ensemble de ses territoires. La construction d’un rempart à Montaner était devenue une nécessité, afin d’une part pouvoir surveiller le comté d’Armagnac et d’autre part démarrer l’invasion sans délai. La construction du château pris en tout et pour tout environ 6 ans. Elle dura de 1374 à 1380.

L’ouvrage fut attribué à Sicart de Lordat un bâtisseur qui avait pour origine les terres de Foix. Il fut celui qui décida de construire le château en brique plutôt qu’en pierre. Cette méthode du Languedoc était très peu gourmande en fonds et favorisait la rapidité des travaux. Outre cela, on pouvait utiliser des pierres roulées entre des couches de briques. L’architecte se servit de cette technique pour bâtir et retaper un bon nombre d’édifice dans cette zone, à l’image des tours d’Orthez, de Sauveterre, de Pau et de Morlanne pour ne citer que celles-là.

L’intérieur était bordé par un cratère qui ne pouvait être franchi que grâce à un pont levis, se trouvant en face d’un donjon d’environ de 36 mètres de haut. Un piège avait été confectionné avec pour modèle celui qui avait été fait au château de Pau : l’entrée qui se trouvait devant le pont-levis conduisait dans une grande fosse dans laquelle s’engouffrait les envahisseurs trop pressés.

Le donjon de Montaner fut construit pour accueillir une grande garnison et les constructions se trouvant à l’intérieur disposaient d’une cuisine, d’une boulangerie, d’une salle des fêtes, d’appartement pour le seigneur et bien d’autres aménagements. Toute la science en matière de construction militaire du XIVème siècle a été mise à profit par les architectes pour bâtir cette forteresse. La naissance et l’évolution des armes ont été la fin de ce type de forteresse qui ne pouvait tenir tête aux canons.

C’est alors qu’à la moitié du siècle, le château de Montaner a perdu tout intérêt stratégique et militaire. Cependant, au cours des guerres de religions, cette bâtisse servit aux Protestants qui profitèrent de ces murs très hauts. Au cours de ces guerres, certains Protestants ont élu demeure au sein du château et la consigne de mater ces derniers fut confiée au duc d’Epernon qui incendia en partie les bâtiments intérieurs pour débusquer les hérétiques.

Les nouveaux maîtres de lieux, les Montesquiou d’Artagnan, sur accord du roi en 1642 ont entrepris de recouvrir les fossés et de réduire le reste de constructions à néant. Toutefois, le peuple étant réticent à la destruction de ces constructions, la destruction fut empêchée et l’on décida d’en faire des cachots pour les prisonniers.

En 1803, le donjon fut finalement vendu par les Montesquiou à un certain monsieur Duplessy, qui détruit une bonne partie des bâtiments du donjon pour en faire une mine de briques. Ici encore, les habitants de Montaner s’indignèrent contre monsieur Duplessy et empêchèrent à nouveau la destruction totale du château en intentant un procès contre le nouveau propriétaire des lieux.

Le conseil général racheta le château de Montaner à la date du 29 août 1851, soit un après le procès remporté par les habitants de la région. Malheureusement, aucun projet de réhabilitation ne fut adopté. Le château fut finalement abandonné. En outre, il servait de terrain d’entrainement aux militaires.

 

Le Château de Montaner aujourd’hui

 

La restauration des exceptionnelles peintures qui décoraient l’église Saint-Michel, a permis de faire du château, un site de référence pour ce qui est du tourisme archéologique. Le chœur représente la création du monde tandis que dans la nef Saint Thomas, on peut apercevoir un passage de la crucifixion. Pour finir, le Jugement Dernier inspiré des visions de l’évangéliste St Jean orne le mur occidental.

Le château de Montaner toute comme ceux de son époque et ceux qui le précédaient, disposaient d’un énorme donjon à la forme carré de 36 mètres de hauteur et de 13 mètres pour les côtés. Les briques qui composent les murs de l’édifice disposent d’une épaisseur d’environ 3 mètres. Les étages de la forteresse sont connectés via un escalier à vis qui parcourt tout l’édifice. A l’image des châteaux de l’époque, la base ne permet pas d’atteindre les niveaux supérieurs. On ne pouvait rallier les étages qu’en passant par les murs se trouvant sur les côtés. Le tout était entouré d’un grand mur en forme de cercle avec pour diamètre 52 mètres et avec des briques dont l’épaisseur était la même que celle de la bâtisse (3 mètres). Le comte de Foix pouvait alors, par le biais de ce château, faire face aux assauts de son homologue et antagoniste, le comte d’Armagnac.

 

 

La photo de couverture appartient au site du château. D’ailleurs, vous y trouvez toutes les informations pratiques pour réussir votre visite ! Le Château de Montaner mérite un grand détour : vous allez adorer !
Et pour vous reposer, réservez votre location vacances en Béarn pas cher dès à présent.